Le projet Ageing Society


Sur le mandat des académies suisses des sciences, l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) gère la plateforme ouverte et multisectorielle «Ageing Society» dans le but d’apporter une contribution substantielle et concrète au déploiement en Suisse du projet «Stratégie et plan d’action mondiaux sur le vieillissement et la santé» de l’OMS.

La plateforme Ageing Society
  • donne accès à des informations d’actualité et à des connaissances dans les différents domaines concernés;
  • illustre par ses activités la diversité et la malléabilité du processus de vieillissement;
  • assure une visibilité aux activités de nombreux acteurs dans les différents champs d’activité et domaines de la vie;
  • met en évidence les liens et les rapports importants entre différents domaines de la vie au regard du vieillissement;
  • réunit des experts et des expertes en provenance des différents secteurs concernés et permet un échange continu;
  • met en relation la recherche et la pratique;
  • fournit des mécanismes pour la conception et le traitement de projets communs.
À partir d’une approche individualisée, contextualisée et dynamique de la santé, il s’agira d’élaborer les implications de la stratégie de l’OMS sur la politique sociale, mais aussi en matière de santé, de couverture sociale et de logement, tant sur le plan théorique que pratique. L’intention est d’amorcer des projets de recherche ainsi que des policies concrètes et des mesures dans les cinq domaines suivants:

(a) encouragement d’une réflexion différenciée sur le vieillissement;
(b) adaptation du système de santé aux besoins des personnes plus âgées;
(c) création de systèmes de soins à long terme;
(d) création d’environnements favorables aux personnes âgées;
(e) promotion de la mesure, du monitorage et de la recherche;

Sur cette base, il conviendra de
  • dégager les besoins d’action et de recherche dans les champs stratégiques a, b, c et d;
  • concevoir de nouveaux procédés et méthodes de mesure de la situation vitale des personnes âgées (e);
  • mettre en évidence les possibilités d’action et les interventions possibles dans les champs d’action b, c et d, et ce, sur une large base reposant sur les faits;
  • identifier les bonnes pratiques en incluant les réalisations internationales.
 
Powered by

Un projet prioritaire des académies

Académies suisses des sciences
Maison des Académies
Laupenstrasse 7
3001 Berne


Contact

Lea Berger
Académie suisse des sciences humaines et sociales ASSH
lea.berger (@) sagw.ch

Illustrations

Anna Luchs, Angela Reinhard
(atelier nordföhn) & WHO